EDITO

L'été réinvente le monde des apparences. Vrai ou faux? L'exposition de Latifa Echakhch à la Villa Sauber / Nouveau Musée National de Monaco brouille les pistes. Décor dans le décor, artefacts et encore? Se prendre les pieds dans le tapis de la marche du monde, mais s'en relever avec talent. Avec ses deux festivals d'été, la Direction des Affaires Culturelles de Monaco garde le cap sur une programmation de théâtre et de musique d'orgue de haut rang, accessible à tous.

Pour tout L'Or des Pharaons, partons à la découverte de trésors de joaillerie inédits au Grimaldi Forum tout l'été, avant que ne s'y joue, salle des Princes, une nouvelle production de l'opéra Samson et Dalila dans le monde à part d'Agostino Arrivabene, à l'invitation de Jean-Louis Grinda.

Touché par l'univers du cabaret depuis tout petit, le jeune chorégraphe Joseph Hernandez revient à Monaco où il a fait ses premières armes de danseur avec une création pleine de vie qui contraste avec le ballet hommage post mortem de Nacho Duato. Sous la houlette de Kazuki Yamada, la nouvelle saison musicale de l'Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo se feuillette "à programmation ouverte".

Et pour garder l'œil ouvert sur l'évolution du monde et de ses formes de (re)présentations de l'art, le numéro 42 de d'art & de culture s'intéresse au parcours d'une jeune galerie nomade et… Sauvage!

Summertime refashions the world of appearances. True or false? The Latifa Echakhch exhibition at Villa Sauber / Nouveau Musée National de Monaco creates a smokescreen with décors in a décor, authentic artifacts and imitations. The artist deftly interacts with the world as it is and achieves intelligibility. The Department of Cultural Affairs of Monaco is offering two summer festivals with high-caliber theater and organ music programs that are accessible to everyone.

 

For the Gold of the Pharaohs, let us discover their never before exhibited treasures at the Grimaldi Forum followed by a new production of the opera Samson and Delilah which goes on stage in the Salle des Princes with a unique décor created by Agostino Arrivabene at the request of Jean-Louis Grinda.

 

Deeply moved by cabarets since he was a child, the young choreographer Joseph Hernandez returns to Monaco, where he had made his début as a dancer, with a spirited creation that offers a contrast to Nacho Duato’s post-mortem tribute in a ballet requiem. Under the leadership of Kazuki Yamada, the new season of the Monte-Carlo Philharmonic Orchestra leafs through a broad program.

 

And to keep your eyes open to perceive the changes in our world and in art’s (re)presentations, the 42nd issue of d’art & de culture follows the career of a young nomadic gallery that is … Wild!

 

 

Les beaux ballets de l'été
94276-DAC42-BALLETS.pdf
Document Adobe Acrobat [9.7 MB]
L'été de la culture d'Etat à Monaco
94276-DAC42-DAC.pdf
Document Adobe Acrobat [17.6 MB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Random tags : Raphaël Personnaz, Eric Ruf, Ariane Ascaride, Andy Warhol, Cecilia Bartoli, Marc Chagall, Charlie Chaplin, Francis Bacon, Jeroen Verbruggen, Jirí Kylián, Kazuki Yamada, Kees Van Dongen, Marie Chouinard, Marion Cotillard, Paul Mc Carthy, Ernest Pignon Ernest, Van Gogh, Yakov Kreizberg, Jean-François Zygel ©dartetdeculture